mercredi 22 octobre 2008

Révolution de l'imprimé et livre électronique

Le papier électronique est une réalité industrielle. La révolution de l'imprimé est bel et bien en marche. Après e-Ink, Epson, PlasticLogic, Hitachi, Fujitsu, pour n'en citer que quelques-uns, Samsung présentait la semaine dernière son prototype de feuille A4 couleur.
Qu'en est-il de l'application au livre?
Alors qu'Apple engrange les succès foudroyants (près de 7 millions d'iPhones vendus le trimestre dernier), les fabricants de dispositifs à base de papier électronique peinent à imposer leur approche générique. Les Japonais se concentrent sur les applications spécifiques de cette nouvelle encre et les Chinois, à l'issue d'expérimentations mêlant intimement projets éditoriaux et intégration des avancées technologiques, bâtissent avec les acteurs de l'enseignement et du livre des plates-formes répondant aux attentes des utilisateurs.
Tout l'enjeu est là.
Le papier électronique existe, mais le livre reste à inventer pour ce nouveau support. Par qui et comment? C'est l'un de sujets des prochaines Rencontres Tebaldo.

1 commentaire:

Gary Gaignon a dit…

«Le papier électronique existe, mais le livre reste à inventer pour ce nouveau support. Par qui et comment?»

Pourquoi pas par Steve Jobs?