jeudi 17 janvier 2008

L'Alchimie du livre en question

DurerSi l'encre électronique communicante arrive bel et bien à maturité, ses possibilités sont loin d'être exploitées par les plate-formes et e-readers génériques que l'on trouve aujourd'hui sur le marché. Pire, la qualité d'exécution des contenus qu'ils autorisent est rarement à l'égal de celle sur papier, les dispositifs sont souvent mal commodes. Le plaisir du livre n'est pas au rendez-vous.
Notre expérience de ces trois dernières années le démontre: le lecteur préfère généralement rester ou revient inévitablement au support papier, ou bien il se tourne vers une autre forme de consommation des contenus sur téléphone mobile, console ou PC.
Mais il suffit que la plate-forme réponde parfaitement aux contraintes classiques de l'édition et puisse supporter les idées créatives favorisées par l'encre électronique, avec des dispositifs de lecture physiologiquement attractifs et adaptables aux contenus, lectorat ou à l'usage visé, pour que naissent des formes et projets de livres que ni le papier classique, ni les ordinateurs ou téléphones ne permettent d'envisager.
Ce n'est pas simple, c'est même extrêmement complexe. C'est toute l'alchimie du livre.

5 commentaires:

Pierre François Gagnon a dit…

On attend toujours le messie du design qui accouchera du Livre unique du 21e siècle. Première évidence, selon moi, il nous faut d'abord un livre de papiel souple haute résolution (300 ppp), avec pages en regard, qui puisse représenter une vraie solution de continuité... pourtant révolutionnaire.

mafournier a dit…

Bonjour,
C'est quoi "Melancolia interactive au format gpf" SVP ?
D'avance merci

Bruno Rives a dit…

A Pierre François Gagnon
On fait déjà de nouveaux livres qui apportent beaucoup par rapport aà leur version papier classique, je vous montrerai à l'occasion.

A Mafournier
GPF est le format de Ganaxa conçu pour gérer les éditions complexes, comme celle des Echos. Il supporte des subtilités de l'encre électronique. Cette gravure peut être appelée de différents ouvrages, elle se consulte également, à plusieur niveaux, en accès direct.

Pierre François Gagnon a dit…

«On fait déjà de nouveaux livres qui apportent beaucoup par rapport à leur version papier classique...»

Je ne demande pas mieux que de craquer... depuis le temps que je fantasme là-dessus... Ça reste à voir...

Chose certaine, quand nous serons devant un livrel semblable, ça se saura...

PFG

Bruno Rives a dit…

Vous devriez voir des choses intéressantes en mars prochain.