mercredi 12 septembre 2007

Réflexions d'usage d'un e-lecteur des Echos e-paper

watchL'embargo étant levé depuis l'annonce de sa sortie ce matin, nous pouvons parler de notre expérience des Echos e-paper. Il y a tant à dire sur les points éditoriaux, technologiques, économiques de ce projet que j'ai accompagné au sein de Tebaldo, conseil de Ganaxa. Mais commençons par le plus important, l'usage.
Depuis un mois, je suis un e-lecteur des Echos sur le reader "léger". Abonné aux Echos, je ne le lisais quasiment jamais sur papier (bien que nos bureaux Regus nous en proposent un exemplaire), à peine sur l'Internet. Par contre, on me le "pigeait", pour gagner du temps. Ainsi, tous les 15 jours, je trouvais l'ensemble des éditions annotées en fonction de mes centres d'intérêt. Il arrivait aussi que je reçoive un coup de fil qui me poussait à aller d'urgence consulter un article.
Tout cela a changé: Avant de partir de chez moi, je télécharge en quelques instants l'édition du matin sur carte sd (j'ai préféré ce mode à la liaion usb, qui m'oblige à allumer le reader). C'est devenu une habitude, je pars avec mon reader chargé des Echos, comme je prendrais le journal papier au kiosque. Je lis à mes moments perdus. Et des moments perdus, quand on peut lire discrètement, j'en ai beaucoup: attente dans les transports en commun, avant un rendez-vous, entre deux réunions, etc... Je vais à mes rubriques prioritaires (technologies de l'information, communication), puis je parcours le reste et je lis des articles de fond, au gré du temps libre dont je dispose. Sauf rares exceptions, je ne le faisais jamais avant sur papier. Il y a même les sorties de cinéma de la semaine, je ne le savais pas.
Terminé les piges, dont le traitement va être encore simplifié par une nouvelle fonction d'analyse sémantique; plus d'alertes; et je préfère Les Echos à certains gratuits que je prenais machinalement, car j'ai déjà à peine le temps de lire tout ce qui m'intéresse dans l'édition du jour!
Pas mal, pour un début, à suivre...

1 commentaire:

Thomas Maillioux a dit…

Bonjour ! Je me suis permis de mettre un lien vers vos réflexions dans un article sur mon blog (http://jeanthomas.maillioux.free.fr/babylonblues/?p=66). Merci d'avoir partagé ces impressions avec vos lecteurs et bonne continuation !