mercredi 18 octobre 2006

Après Epson, Fuji Xerox, Epson, voilà Samsung

watchPendant que le monde traditionnel du PC et du PDA poursuit le rève de l'e-book, avec les difficultés colossales que l'on connait (cela vaudra un "post" sur le sujet), d'autres partent du papier et des caractéristiques uniques que l'encre électronique peut lui apporter: réinscriptible, communicant, résistant à l'eau. On trouve dans ce groupe Hitachi, Fuji Xerox, Epson, et tout dernièrement Samsung, qui vient de démontrer une feuille A4 e-Ink. C'est la course non seulement aux nouvelles applications d'affichage, mais surtout au remplacement du format le plus utilisé pour l'entreprise, et dont le marché sera conduit (comme c'est le cas des Chinois pour le livre), par les économies substancielles qu'il permet de réaliser.

2 commentaires:

guillaume a dit…

Suis pressé de lire votre note sur "les difficultés colossales que l'on connait" selon vous pour le marché du livre numérique...

Bruno Rives a dit…

Ma note arrive, mais demande tellement de précautions. Certains lecteurs ne me connaissent pas, d'autres ne sont pas dans le même contexte de connaissance du sujet. Publier un début de réflexion sur l'évolution du livre papier et les freins au développement de sa version électronique me prendra encore quelques jours.