mercredi 18 février 2009

Défilement, livre et tablette électroniques

Depuis le codex, le livre est passé à la page. Les rouleaux ont disparu. Sur ordinateur, le défilement est le mode principal de consultation de textes bruts ou enrichis, mais l'ergonomie est rarement à même de permettre la lecture dense: trop de mouvements erratiques; une demande de contrôle de l'outil faisant perdre la concentration sur le contenu; des compositions empêchant la lecture globale.
Il semble qu'avec l'iPhone, notamment, et ses nombreux détails comme le verrouillage de la direction ou le double-tape pour cadrer directement les blocs image ou texte, le défilement devienne du moins en partie un mode de navigation agréable pour la lecture. Sujet à suivre, car cela mettrait profondément en cause le passage à l'identique sur tablettes numériques du livre organisé en pages, ses formats et outils de créations associés.
(Illustration du Codex Leicester, ouvrage scientifique de Léonard de Vinci, acheté 30 millions de dollars par Bill Gates en 1994)

3 commentaires:

Mercure a dit…

réflexion intéressante, mais y a-t-il confusion entre rouleau et lecture à défilement ? On a deux dimensions de défilement : vers la droite, vers le bas. Et c'est le pouce qui fait tout :-)

Aldus a dit…

Je n'ai pas pu m'empêcher de demander son avis à notre ami Marc-André, grand amateur de la Renaissance
http://lesguidesmaf.blogspot.com/2009/02/aldus-leonard-et-liphone.html

Gary Gaignon a dit…

Nouveau concept d'ultraportable de ASUS, réf.:http://techno.branchez-vous.com/actualite/2009/03/un_ordinateur_portatif_a_deux.html: : «Le PC conçu par les Internautes, et présenté à la conférence CeBit, permet d'être un ordinateur portatif (avec un écran et un clavier virtuel), ou même, s'il est tenu avec les deux écrans côte à côte, un lecteur de livres électroniques qui afficherait les pages comme un vrai livre. Ces dernières pourraient d'ailleurs être tournées avec un simple geste du doigt.»
Qu'il suffise seulement que ce soit un écran de papiel pliable, et nous touchons au vrai livrel grand public.