vendredi 12 décembre 2008

Andrea Mantegna au Louvre jusqu'au 5 janvier

Andrea Mantegna est une source d'inspiration pour toute réflexion sur le livre électronique. Avant le 5 janvier, il faut faire un tour à l’exposition qui lui est consacrée au Louvre. Comme la présentation ne le mentionne pas, cet artiste (au sens philosophique), a joué un rôle crucial pour le développement du livre en soulignant l’importance de la typographie jusque dans ses œuvres. Il est l’un des pères de la mise en page moderne, avec ses notions de marges, de compositions conçues pour faire entrer le spectateur, le lecteur, dans l’ouvrage (voir son Saint-Sébastien).
A l’entrée de l’exposition, comme un sas, un seul élément visuel, le nom “Mantegna” en caractères géants sur un fond coordonné, semble une preuve de cet engagement. Sur le site du Typographe, un commentaire nous apprend que Matthew Carter a créé son Mantinia en son hommage, vers 1992.
Mantegna est tombé en disgrâce à la fin de sa vie, les Grands lui préfèrant Raphaël ou Michel-Ange. Le monde aura oublié son immense contribution au livre, comme celle d'Isabelle et de Béatrice d'Este, représentées dans des oeuvres de l'exposition, et de la troisième de ce groupe de féministes avant l'heure, Lucrèce Borgia.

2 commentaires:

J.-W. B a dit…

Merci Bruno de nous faire découvrir tant de splendeurs ; la version flash de la visite virtuelle de l'expo consacrée au "primo pictore del mondo" est d'une extrême beauté.
J'y retrouve des bribes de dialogues sur des valeurs qu'avec Henry nous avons partagées avec toi sur l'île du bout du monde, Enez Eussa en août.
J'ai passé commande en ligne du catalogue de l'expo, ce sera le cadeau de Noël de mon épouse.
Enfin, j'ai -c'est toujours la magie des blogs- retrouvé trace de J.M. Porchez, maître typographe s'il en est, en France. Mon père, apprenti typographe dans les années 40 aurait aimé..., lui l'ardent défenseur de l'Egizio, une des plus belles fontes qui soit... et que plus personne n'utilise : le "g" est l'aboutissement ultime, concentré de la puissance de la typo...

Merci encore pour toute la joie que tu nous procures. Amitiés

Jean-Lou

J.-W. B a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.